Xie Huang San (瀉黃散), la dispersion de la Terre.

Xie Huang San est une formule du Xiǎo​’ér Yào Zhèng Zhí Jué (小兒藥證直訣) dont le nom signifie « poudre pour disperser le jaune ». Le jaune fait référence à la couleur du mouvement de la Terre, c’est donc une formule pour disperser la Terre, c’est-à-dire la rate et l’estomac. Qu’est-ce que cela signifie pour Qian Yi ?

Symptômes de la rate chez les enfants :

  • 脾主困。實則困睡,身熱,飲水;虛則吐瀉,生風。
    La rate gouverne la fatigue. S’il y a plénitude alors il y a fatigue et sommeil, corps chaud, [l’enfant] boit de l’eau; s’il y a vide alors il y a vomissement et diarrhée, engendrement de vent.
  • 脾病,困睡,泄瀉,不思飲食。
    Maladie de la rate, il y a fatigue et sommeil, diarrhée, [l’enfant] ne pense pas à boire et manger.
  • 左腮為肝,右腮為肺,額上為心,鼻為脾,頦為腎。赤者,熱也,隨證治之。
    La joue gauche c’est le foie, la joue droite c’est le poumon, le front en haut c’est le cœur, le nez c’est la rate, le menton c’est les reins. Si c’est rouge, c’est de la chaleur, on traite selon le syndrome.

Ici ce qui nous intéresse, ce sont les symptômes en relation avec la plénitude de la rate. On s’aperçoit déjà qu’il y a une certaine notion de chaleur avec la chaleur du corps et la soif d’eau.

Symptomatologie traitée par Xie Huang San :

On va voir maintenant quels sont les symptômes que traite Xie Huang San.
La première mention de la formule apparait dans la partie sur l’observation des yeux.

  • 黃者,脾熱,瀉黃散主之。
    Ils sont jaunes, c’est une chaleur de la rate, on traite avec Xie Huang San.

Selon cette phrase Xie Huang San est utilisée dans le cas d’une chaleur de la rate. Les yeux sont alors jaunes.
La seconde et dernière indication que donne le Xiǎo​’ér Yào Zhèng Zhí Jué est la « langue joueuse » (弄舌 nòng shé) :

  • 脾臟微熱,令舌絡微緊,時時舒舌。治之勿用冷葯及下之,當少與瀉黃散,漸服之。
    La rate organe est légèrement chaude, ce qui provoque une légère tension des liaisons-luo de la langue, la langue est souvent allongée. Pour traiter on n’utilise ni produits froids ni qui font descendre, il est adéquat de donner un peu de Xie Huang San, administrer progressivement.
Xie Huang San : yeux jaunes et langue joueuse

瀉黃散(又名瀉脾散)
Xie Huang San (aussi appelée Xie Pi San)
治脾熱弄舌
Traite la chaleur de la rate avec la langue joueuse.

On a donc une notion de chaleur de la rate mais avec au final assez peu d’indications. Nous allons voir ce que dit le Bǎo Yīng Cuō Yào (保嬰撮要) :

《卷一》《Rouleau Un》
心髒 L’organe cœur
若合目昏睡,洩瀉身熱,脾乘心也,用瀉黃散。
S’il y a sommeil léthargique avec les yeux fermés, diarrhée et chaleur du corps, c’est la rate qui exploite le cœur, utiliser Xie Huang San.

《卷二》《Rouleau Deux》
面上症 Les syndromes [visibles] sur le visage
鼻微黃為平,赤主脾胃實熱,身熱飲水,乳食如常,用瀉黃散清熱理脾。
Le nez légèrement jaune est équilibré, le rouge gouverne la chaleur plénitude de la rate et de l’estomac, il y a chaleur du corps et soif, boit le lait fréquemment, on utilise Xie Huang San pour clarifier la chaleur et mettre en ordre  la rate.

《卷四》《Rouleau Quatre》
胎症 Les syndromes du nouveau-né
胎黃者,體目俱黃,小便秘澀,不乳啼叫,或腹膨洩瀉,此在胎母過食炙 辛辣,致生濕熱,宜用生地黃湯之類,熱盛者,瀉黃散之類。
Lors de la jaunisse du nouveau-né, le corps et les yeux sont tous jaunes, les urines sont bloquées et rugueuses (i.e dysurie), [l’enfant] ne tête pas et pleure, ou il y a gonflement abdominal avec diarrhée, ceux-ci indiquent que l’enfant et la mère consomment trop d’aliments grillés, piquants et épicés, cela provoque l’engendrement d’humidité-chaleur, il est adéquat d’utiliser [des formules] du genre de Sheng Dihuang Tang, la chaleur est exubérante, [utiliser des formules] du genre de Xie Huang San.

目症 Les syndromes oculaires
脾主黃,黃甚者脾熱也,用瀉黃散 (…) 若生下目黃壯熱,大小便秘結,乳食不思,面赤眼閉者,皆由在胎時,感母熱毒所致,兒服瀉黃散,母服地黃丸。
La rate gouverne le jaune, le jaune foncé c’est la chaleur de la rate, utiliser Xie Huang Wan. (…) Il y a clignements des yeux et des cils, c’est le vent chaleur du méridien du foie, utiliser Chaihu Qing Gan San. Si cela engendre le bas des yeux jaunes et très chauds, de la constipation avec des selles nouées, [l’enfant] ne pense pas à boire le lait, le teint rouge et les yeux fermés, tous proviennent de la période fœtale, causés par l’atteinte de la mère par la chaleur toxique, administrer Xie Huang San à l’enfant, administrer Dihuang Wan à la mère.

鼻塞鼻衄 Le nez bouché et les épistaxis
鼻色赤,乃脾胃實熱也,用瀉黃散。
Le nez est de couleur rouge, c’est uniquement une chaleur plénitude de la rate et de l’estomac, utiliser Xie Huang San.

《卷五》《Rouleau Cinq》
咬牙 Les grincement des dents
胃經實熱,用瀉黃散。
Il y a chaleur plénitude du méridien d’estomac, utiliser Xie Huang San

滯頤 Les bajoues stagnantes
胃經實熱,而蟲動津液流出者,用瀉黃散。
Il y a chaleur plénitude de l’estomac, et agitation des vers et écoulement des liquides organiques (jinye), utiliser Xie Huang San

《卷六》《Rouleau Six》
發熱 La fièvre
 脾熱則用瀉黃散。(…) 溫熱者瀉黃散。
Il y a chaleur de la rate alors utiliser Xie Huang San (…). Pour la tiédeur chaleur c’est Xie Huang San.

黃疸 La jaunisse
腹大食上為脾疳,兼作渴飲冷者,用瀉黃散。
Gros abdomen et la nourriture est en haut, c’est la malnutrition de la rate, simultanément cela produit de la soif de boisson froid, utiliser Xie Huang San.

身熱膈滿,肌膚面目皆黃者,加減瀉黃散。
Le corps est chaud avec plénitude du diaphragme, les chairs, le teint et les yeux sont tous jaunes, Xie Huang San avec ajouts et retraits.

嘔吐乳 Les vomissements de lait
若手足指熱飲冷,或睡不露睛,屬胃經實熱也,用瀉黃散。
S’il y a doigts et orteils chauds et que [l’enfant] boit froid, ou qu’il dort avec les yeux non apparents, cela appartient à la chaleur plénitude du méridien de l’estomac, utiliser Xie Huang San.

吐舌弄舌 La protusion de la langue et langue joueuse
舌屬心脾二經。小兒舌微露而即收者,名弄舌,此屬心脾虧損,用溫胃散補之。舌舒長而良久不收者,名吐舌,乃心脾積熱,用瀉黃散主之。或兼口舌生瘡,作渴飲冷,屬胃經實熱,亦用前散。
La langue appartient aux deux méridiens du cœur et de la rate. La langue de l’enfant apparait légèrement, et se retire aussitôt, on l’appelle la langue joueuse, cela appartient au déficit du cœur et de la rate, utiliser Wen Wei San pour tonifier. La langue s’étire longuement et longtemps sans se retirer, cela s’appelle la protusion de la langue, c’est uniquement l’amas de chaleur du cœur et de la rate, utiliser Xie Huang San pour traiter ; ou simultanément il y a engendrement d’ulcère (chuang) dans la bouche et sur la langue, cela provoque de la soif de boisson froide, cela appartient à la chaleur plénitude du méridien de l’estomac, utiliser aussi la poudre précédente (i.e Xie Huang San).

《卷七》《Rouleau Sept》
熱吐 Les vomissements par chaleur
若吐乳色黃不能受納者,胃經有熱也,先用瀉黃散,次用人參安胃散。
S’il y a vomissements  de lait de couleur jaune sans [que l’estomac] puisse recevoir, c’est le méridien de l’estomac qui a de la chaleur, d’abord utiliser Xie Huang San, ensuite utiliser Renshen An Wei San.
凡諸症當驗其手足,熱則胃熱,冷則胃寒,熱用瀉黃散,寒用理中湯,不熱不寒,異功散調之。
Généralement dans tous les syndromes, il est adéquat d’observer les mains et les pieds, ils sont chauds alors c’est la chaleur de l’estomac, ils sont froids alors c’est le froid de l’estomac, pour la chaleur utiliser Xie Huang San, pour le froid utiliser Li Zhong  Tang, ce n’est ni de la chaleur ni du froid, Yi Gong San pour harmoniser.

《卷七》《Rouleau Sept》
熱瀉 Les diarrhées par chaleur
右腮色赤飲冷,胃經實熱也,用瀉黃丸。
La joue droite est rouge et [l’enfant] boit froid, c’est la chaleur plénitude du méridien de l’estomac, utiliser Xie Huang Wan.
右腮及額間俱赤,心脾翕熱也,用瀉黃散加炒黑黃連。
La joue droite et la zone du front (E Jian) sont tous rouges, il y a union de la chaleur du cœur et de la rate, utiliser Xie Huang San Jia Chao Hei Huanglian.

《卷八》《Rouleau Huit》
諸淋 Toutes les stranguries
脾髒有熱者,瀉黃散
L’organe rate a de la chaleur, Xie Huang San.

《卷九》《 Rouleau Neuf》
胃氣虛寒 Froid vide du qi de l’estomac
喜冷便秘,胃實熱也,用瀉黃散涼之。
[l’enfant] aime le froid et il y a constipation, c’est la chaleur plénitude de l’estomac, utiliser Xie Huang San pour rafraichir.

食積寒熱 Les accumulations alimentaires avec froid et chaleur
手足並熱,作渴飲水者,脾胃實熱也,用瀉黃散。
(…) Les mains et les pieds sont chauds ensemble, il y a de la soif de boisson froide, c’est la chaleur plénitude de la rate et de l’estomac, utiliser Xie Huang San.

渴症 Les syndromes de soif
脾胃積熱者,用瀉黃散。
Il y a amas de chaleur de la rate et l’estomac, utiliser Xie Huang San.

《卷十一》《 Rouleau Onze》
胎毒瘡瘍 Les inflammation cutanée toxique du nouveau-né
脾經鬱熱,用錢氏瀉黃散。
Il y a surpression chaleur du méridien de la rate, utiliser Qian Shi Xie Huang San.

熱毒瘡疥 Les abcès et gale par chaleur toxique.
脾經實熱,用瀉黃散
Chaleur plénitude du méridien de la rate, utiliser Xie Huang San

《卷十二》《Rouleau Douze》
頭面瘡 Les abcès du visage
鼻間屬胃經,發熱飲冷,大便黃硬者為實熱,用瀉黃散
La zone du nez (bi jian) appartient au méridien de l’estomac, il y a fièvre avec consommation de boisson froide, les selles jaunes et dures, c’est de la chaleur plénitude, utiliser Xie Huang San.

《卷十三》《 Rouleau Treize》
喉痺 Le Bi de la gorge
鼻間色黃,脾胃經有熱也,用瀉黃散。
La zone du nez est de couleur jaune, les méridiens de la rate et de l’estomac ont de la chaleur, utiliser Xie Huang San.

腹癰 Les abcès de l’abdomen
腹癰者,患於臍下或傍二寸許屬脾經,近脅屬膽經。蓋因脾經陰虛,氣滯血凝,或因脾虛,飲食積熱所患。若 腫作痛者,瀉黃散。
L’abcès de l’abdomen, [l’enfant] qui souffre sous le nombril ou 2 cun autour appartiennent au méridien de la rate, proche des RTL appartient au méridien de la vésicule biliaire. (…) Si le gonflement provoque de la douleur, [utiliser] Xie Huang San.

《卷十五》《Rouleau Quinze》
大便不止 Les selles incessantes
瀉而煩渴飲水,胃經有熱也,用東垣瀉黃散。
Diarrhées et dysphorie avec [l’enfant qui] boit de l’eau, le méridien d’estomac a de la chaleur, utiliser Dong Yuan Xie Huang San.

小便不通 Les urines non libres
用龍膽瀉肝湯。肝經虛熱,用地黃丸。脾經實熱,用瀉黃散。
Il y a chaleur plénitude du méridien du foie, utiliser Long Dan Xie Gan Tang. Il y a chaleur vide du méridien du foie, utiliser Dihuang Wan. Il y a chaleur plénitude du méridien de la rate, utiliser Xie Huang San.

作渴不止 Production de soif incessante
腫痛發熱,大便秘澀者,邪在髒也,先用瀉黃散,如未應,用涼膈散。
Gonflement douloureux avec fièvre, selles bloquées et rugueuses, le pathogène est situé dans les organes, d’abord utiliser Xie Huang San, s’il n’y a pas de réponse [au traitement], utiliser Liang Ge San.

Cette formule traite donc des symptômes urinaires, de selles, les abcès et la soif, les problèmes de peau de type chaleur, les bi de la gorge, les grincements de dents, les vomissements, la langue joueuse en relation avec une notion de chaleur du système digestif, Rate et Estomac, et possiblement associée avec le cœur.

A tout cela, Xue Kai, dans la partie concernant la formule elle-même, indique à différents chapitres :
錢氏瀉黃散
一名瀉脾散
治脾熱吐舌。
Qian Shi Xie Huang San (Xie Huang San de M. Qian)
1 autre nom est Xie Pi San
Traite la langue joueuse par chaleur de la rate.
愚按:前症若作渴飲冷,臥不露睛,手足熱甚,或遍身發黃,屬胃經實熱,宜用瀉黃散。
Selon moi [i.e Xue Kai] : le syndrome précédent produit de la soif de boisson froide, il y a sommeil avec les yeux non apparents, les mains et les pieds sont très chauds, ou tout le corps devient jaune [i.e. jaunisse], cela appartient à la chaleur plénitude du méridien de l’estomac, il est approprié d’utiliser Xie Huang San.

Rouleau 12 :
治瘡瘍,作渴飲冷,臥不露睛,手足並熱,屬胃經實熱,宜用瀉黃散。
Traite les ulcères/inflammations cutanées, qui produisent de la soif de boisson fraiche, [l’enfant] dort avec les yeux non apparents, les mains et les pieds sont tous chauds, ça appartient à la chaleur plénitude du méridien de l’estomac, il est adéquat d’utiliser Xie Huang San.

Rouleau 18:
治脾胃經實熱患瘡,口渴飲冷。
Traite la chaleur plénitude du méridien de la rate et de l’estomac avec contraction d’abcès, soif de boisson fraiche.

Composition de la formule :

藿香葉(七錢) 山梔子仁(一錢) 石膏(五錢) 甘草(三兩) 防風(四兩…)
Huoxiangye (7 qian), Shan Zhiziren (1 qian) Shigao (5 qian), Gancao (3 liang), Fangfeng (4 liang…)

  • Huoxiang (藿香) :

Dans le Bencao Gangmu (本草綱目) elle est piquante, légèrement tiède et sans toxicité (辛,微溫,無毒。) Certains médecins indiquent qu’elle est également douce.
Elle traite les œdème toxiques, chasse le mauvais qi, arrête le huoluan et la douleur du cœur et de l’abdomen.  C’est une substance pour le vomissement par inversion de la rate et de l’estomac. Elle aide le qi de l’estomac, ouvre la bouche de l’estomac, favorise l’appétit.

  • Zhizi (梔子) :

Le Shennong Bencao Jing dit :
梔子,味苦,寒。主五內邪氣,胃中熱氣,面赤酒 渣鼻,白癩赤癩瘡瘍。
« Zhizi est de saveur amère, [sa nature] est froide et elle n’a pas de toxicité. Elle traite les qi pervers des 5 [organes] internes, qi de la chaleur dans estomac, leteint rouge, la couperose et le rhinophyma. Elle traite les plaies et les ulcérations de la lèpre blanche (bai lai) et de la lèpre rouge (chi lai). » (Traduction Abel Gläser et Yannick Bizien, Editions de l’Institut Liang Shen)

Le Mingyi Bielu dit :
大寒,無毒。主治目熱赤痛,胸心大小腸大熱,心中煩悶,胃中熱氣。
« Très froide, sans toxicité. Elle traite la chaleur, la rougeur et la douleur des yeux, la grande chaleur dans la poitrine, le coeur, le gros intestin et l’intestin grêle, la dysphorie et la plénitude dans le cœur et le qi de la chaleur dans l’estomac. »

  • Shigao (石膏) :

Le Shennong Bencao Jing dit :
« Shigao est de saveur piquante, [sa nature] est légèrement froide et elle n’a pas de toxicité. Elle traite l’atteinte par le vent (zhong feng) avec froid et chaleur (han re), le qi à contre-courant (qi ni) sous le coeur, la frayeur, la dyspnée, la sécheresse de la bouche et la langue roussie (jiao). [Elle traite] l’impossibilité de respirer (xi), les indurations et les douleurs dans l’abdomen, elle élimine les fantomes pervers (xie gui), [elle favorise] l’accouchement et [traite] les plaies [par objets] métalliques. » (Traduction Abel Gläser et Yannick Bizien, Editions de l’Institut Liang Shen)

Le Mingyi Bielu dit :
味甘,大寒,無毒。主除時氣,頭痛,身熱,三焦大熱,皮膚熱,腸胃中鬲熱,發汗,止消渴,煩逆,腹脹,暴氣喘息,咽熱,亦可作浴湯。
« De saveur douce, très froide, sans toxicité. Élimine le qi saisonnier, les céphalées, la chaleur du corps, la grande chaleur des trois foyers, la chaleur de la peau, la chaleur dans l’estomac, les intestins et le diaphragme, elle dissipe la couche musculaire, elle induit la sudorification, elle arrête la soif inextinguible (xiao ke) et le contre-courant avec dysphorie (fan ni), [elle traite] les distensions abdominales, la dyspnée soudaine et la chaleur de la gorge, on peut aussi faire des bains. »

  • Zhi Gancao (炙甘草) :

Le Shennong Bencao Jing dit :
甘草,味甘,平, 無毒。主五臟六腑寒熱邪氣,堅筋骨,長肌肉,倍力,金創,尰,解毒。
« Gancao est de saveur douce, [sa nature] est équilibrée et elle n’a pas de toxicité. Elle traite le qi pervers du froid et de la chaleur (han re) des cinq organes et des six entrailles, elle consolide les tendons et les os, elle fait croître les chairs, elle décuple la force [physique], [elle traite] les plaies [par objets] métalliques (jin chuang), les œdèmes des jambes (zhong) et elle dissipe les toxines. » (Traduction Abel Gläser et Yannick Bizien, Editions de l’Institut Liang Shen)
Zhi Gancao va tonifier la fonction de transport et de transformation de la rate et réchauffer le centre.

  • Fangfeng (防風) :

Le Shennong Bencao Jing dit :
防風 味甘溫無毒。主治大風眩痛,惡風風邪,目盲無所見,風行周身,骨節疼痛,煩滿。
« Fang​feng est de saveur douce, [sa nature] est tiède et elle n’a pas de toxicité. Traite le grand vent (da feng), les céphalées, les vertiges, la crainte du vent et le vent pervers (fēng​xié), la diminution de la vision et la cécité (mu mang), le vent qui circule dans tout le corps, les obstructions douloureuses (tong bi) dans les articulations, la dysphorie et la [sensation] de plénitude. » (Traduction Abel Gläser et Yannick Bizien, Editions de l’Institut Liang Shen)

Le Mingyi Bielu dit :
味辛,無毒。主治脅痛、脅風頭面去來,四肢攣急,字乳金瘡內痙。
« De saveur piquante, sans toxicité. Elle traite la douleur des hypochondres, le vent qui va et vient à la tête et au visage, les contractures des quatre membres, les convulsions lors de la grossesse ou dues à une plaie par [objets] métalliques (…). »

Conclusion et comparaisons avec Bai Hu Tang et Xiao Xie Pi Tang

Dans cette formules il y a 2 herbes froides et 3 herbes tièdes.

Shigao par sa lourdeur, sa froideur et sa couleur blanche va favoriser la descente du Yangming tout en favorisant légèrement la dispersion et diffusion par sa saveur piquante. Zhizi, amère et froide va se combiner à Shigao pour éliminer la chaleur. Elle traite le qi pervers de 5 zang internes, qi de la chaleur dans estomac, le teint rouge, la couperose et le rhinophyma. Elle traite les plaies et ulcérations de la lèpre blanche (bai lai) et de la lèpre rouge (chi lai).

Zhi Gancao de saveur douce, va protéger de la nature froide de Shigao et Zhizi.

Xie Huang San (Xie Pi San)(Xiao) Bai Hu TangXiao Xie Pi Tang
HuoxiangShigaoFuzi
ZhiziZhimuShengjiang
ShigaoZhi GancaoGancao
Zhi GancaoJingmi
Fangfeng
Comparatif des plantes de chaque composition

On retrouve un peu l’idée de Bai Hu Tang (白虎湯) de Zhang Zhong-Jing (Xiao Bai Hu Tang du Fu Xing Jue) par cette structure de 2 herbes froides dont une amère, couplées avec Zhi Gancao pour protéger le centre.

Bai Hu (白虎), la tigresse blanche avec son petit tigre blanc (Xiao Bai Hu 小白虎)

Cependant au lieu d’avoir Jingmi, on a Huoxiang qui va aider le centre et le réchauffer. Elle a également une saveur piquante qui va donner une légère impulsion de déploiement du bois.

Il est intéressant de noter que Qian Yi indique qu’il ne faut pas donner de plantes froides ni purgative lors du syndrome de la langue joueuse et donne Xie Huang San en doses progressives. Cela explique l’utilisation de trois plantes tièdes et deux plantes froides. Trois plantes ont également une saveur piquante en plus d’être douce, pour éviter que le mouvent de descente de Shigao et Zhizi soit trop important et éviter une blessure du centre. En effet, le vide de la rate chez l’enfant peut engendrer le vent. Ainsi, Fangfeng est tiède, douce et piquante. Son action sur le vent pourra éviter l’engendrement éventuel de vent. Li Dong-Yuang nous indique également que le dosage de Fangfeng est très élevé afin de drainer le bois à l’intérieur de la terre.

On peut voir qu’on est assez loin de la formule Xiao Xie Pi Tang du Fu Xing Jue malgré qu’elle soit également une formule qui disperse la rate. Cette dernière n’élimine pas la chaleur mais l’humidité. Elle n’a d’ailleurs pas une seule herbe froide.

Xie Huang San est une formule, qui contrairement à ce qu’on pourrait penser, ne va pas éliminer l’humidité qui est la nature de la terre de Taiyin, mais va éliminer la chaleur de la rate et de l’estomac. Elle se rapproche donc plus de Bai Hu Tang par cet aspect là, même si elle possède au final plus de saveur piquante pour favoriser un peu la fonction du bois, que la formule du Yangming.
Il faut aussi comprendre que Qian Yi utilise essentiellement la dialectique des cinq mouvements dans son ouvrage, et que si cette formule se rapproche de Bai Hu Tang, il parle uniquement de la Terre. Xue Kai, par contre, n’hésite pas avoir une dialectique plus large incluant le méridien de l’estomac, dans les différents chapitres de son livre concernant cette formule.

Sources :
http://zhongyibaodian.com/xiaoeryaozhengzhijue/
-Shennong Bencao Jing traduit par Abel Gläser et Yannick Bizien aux éditions de l’Institut Liang Shen de Médecine Chinoise.
-Fu Xing Jue traduit par Abel Gläser aux éditions de l’Institut Liang Shen de Médecine Chinoise.
https://ctext.org/wiki.pl?if=en&res=8 (本草綱目)
https://ctext.org/wiki.pl?if=en&res=804764 (名醫別錄)
https://ctext.org/wiki.pl?if=en&res=664599 (保嬰撮要)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.