L’acupuncture par reflets et projections

Quand on parle d’acupuncture, on pourrait penser qu’il n’y en a qu’une seule, celle pratiquée en Chine. Cependant il faut comprendre qu’il existe des styles et méthodes d’acupunctures différentes. On peut citer l’acupuncture japonaise, coréenne, orthopédique, musculo-squelettique, abdominale, du 易經-Yì jīng, par le 経絡テスト (Meridian Test), la méthode d’équilibrage du Dr Tan, et bien d’autres.
Même si l’outil reste le même (les aiguilles), les méthodologies et principes de traitement diffèrent de l’une à l’autre. Bien entendu on peut retrouver des similitudes parmi certaines.
Aujourd’hui je vous propose une introduction à l’acupuncture par les reflets et projections.

Principe :
L’acupuncture par reflets et projections est une méthode permettant de traiter une zone du corps avec une autre zone du corps.
Le principe est d’utiliser une autre partie du corps en calquant le corps ou une partie de celui-ci sur la partie choisie (jambe/bras, corps/bras/jambe, tête/corps…). Ici on ne choisit pas un point en fonction de ses indications ou de sa nature.
Pour vous donnez une idée, le fonctionnement est semblable à la réflexologie.

Ex: il est possible de traiter une douleur de poignet en traitant avec une cheville, le poignet opposé, une épaule, etc… tout dépend du choix du praticien.

Reflet de la jambe

Avantages :
L’avantage de la méthode est qu’elle permet de traiter une zone du corps sans passer par un traitement local. Dans quel cas cela peut être utile ? Tous, du moment qu’on peut localiser le problème. Quand la zone douloureuse est inaccessible à cause de bandages, plâtres, perte d’un membre avec douleur fantôme, cette méthode est très pertinente.
Pour des problèmes de type émotionnel ou dans le cas où on ne peut pas cibler un problème, cette méthode ne sera pas la plus efficace.

Bandage

Le deuxième avantage est la rapidité et la facilité d’exécution de la méthode.
Prenons par exemple quelqu’un qui a une douleur de hanche. Avec cette méthode il n’est pas nécessaire de faire déshabiller la personne étant donné qu’il est possible d’utiliser les pieds pour traiter cette zone. Cela est beaucoup plus simple et rapide d’accès.

Règles à respecter :
Cependant, attention de ne pas choisir n’importe quel point sous prétexte qu’il est dans la zone de reflet ! Il existe différentes logiques d’utilisation de cette méthode.
Quelques soient les points choisis, il faut que ces choix soient basés sur un bilan préalable cohérent en fonction du style d’acupuncture pratiqué.
Si le bilan ne permet pas de choisir certains points (même s’ils sont réputés traiter le problème ciblé), il sera plus pertinent d’en utiliser d’autres.

Conclusion :
Pour résumer cette méthode est utile pour les problèmes qui sont localisables par le consultant, alors qu’un problème de type insomnie ou dépression, non localisable par nature, ne réagiront pas à ce type de traitement.
N’oubliez pas que dans toute méthode, le plus important est de faire le bilan. Une fois ce bilan effectué, le praticien choisira un protocole de traitement adapté à la pathologie.
Le choix des points ne peut être décidé qu’à la fin, une fois que tout le reste aura été défini par le praticien.

Le Dr Tan utilisait cette technique dans sa méthode d’équilibre en acupuncture et Philippe Sionneau enseigne également cette méthode dans sa formation d’acupuncture.

A bientôt !
MARCUCCI Gilles