Un exercice de 10 minutes contre « la maladie du texto » :

Voici le lien vers la traduction d’un article concernant la « posture de la tête en avant » :
C’est un exercice simple et rapide à faire pour améliorer pas mal de situations en rapport avec ce syndrome.

Liens vers l’article traduit :
http://www.cours-qigong.fr/exercice-express-de-10-minutes-pour-la-maladie-du-texto-ou-fhp-forward-head-posture/
Article original (en anglais) de Tom Bisio, traduction de Maëlla Caro et Photo de Valerie Ghent.

Article original en anglais (Internal Arts International) :
http://www.internalartsinternational.com/free/one-10-minute-exercise-cure-texting-disease-forward-head-syndrome/

Canal ou méridien en acupuncture ?

En France concernant l’acupuncture, on parle souvent de « méridien ». Cependant le terme « canal » pourrait être plus pertinent que le terme « méridien ».

En médecine chinoise, il y a souvent l’utilisation de mots reliés à l’eau, l’irrigation et le transport. Par exemple, certains points sont appelés points « puits », « rivière », « mer », « source ». On parle également de « gouffre » et « vallée ».
De même, il y a les points 輸穴 (shū xué) qui sont les points transport. Ils ne veulent absolument pas dire « antique » comme on peut l’entendre ou le lire en France. Pourquoi sont-ils appelés « antique » ? Je ne le sais pas vraiment…
Nous avons donc 5 points sur chaque canal qui servent de transport et qui ont chacun des actions spécifiques.

Si on regarde la définition de « méridien » on retrouve dans le dictionnaire Larousse :
– Lieu des points ayant une même longitude à la surface de la Terre.
– En un lieu donné, plan vertical qui contient l’axe du monde. (On dit aussi plan méridien.)
Il n’y a aucunement cette notion hydrique qu’on peut retrouver en médecine chinoise, ni celle de circulation. Or, dans un canal, il y a une circulation qui va d’un bout à l’autre, ainsi qu’entre tous les canaux qui sont connectés.

De plus le caractère 经/經 (jīng) est traduit majoritairement par « channel » en anglais qui correspond à canal en français. Nigel Wiseman et même Maciocia utilisent ce terme en anglais.
Dans ce caractère on retrouve 巠 (jīng) qui signifie « cours d’eau souterrain » ou « eau fluide ». C’est également une variante archaïque de 經 (jīng).
Donc la notion d’eau circulant est bel et bien présente.
En japonais les termes 経絡 (keiraku) ou 経脈 (keimyaku) sont très proches du chinois. Où y on retrouve le caractère 経 qui signifie « passer à travers ».
En chinois ce sont les termes 經絡 (jīng​ luò), 經脈 (jīng mài). On voit que seul le caractère 經 (jīng​) a changé en japonais, devenant 経 (kei). Dans les deux langues il y a la signification de « passer à travers ». Nous avons donc une notion de mouvement.

C’est pour ces différentes raisons que je parlerai (entre autres sur mon site) de « canal » et non pas de « méridien », comme certains de mes collègues qui le font déjà.

PS : il est vrai qu’on retrouve la définition de méridien (que je pense récente) concernant l’acupuncture dans le Larousse qui est celle-ci :
« Trajet préférentiel de circulation d’un souffle, dont la topographie est très précise, bien qu’il ne soit pas encore quantifié. (Répartis sur tout le corps humain, les méridiens assurent la liaison dans la relation entre les viscères creux et pleins et le revêtement cutané, faisant ainsi un tout des différentes parties du corps.) »

Cette définition est restrictive et n’apporte toujours pas cette notion hydrique.

Bonjour à tous

Bienvenue sur ce blog destiné à la médecine chinoise et à mon travail.
Vous y trouverez des articles concernant la médecine chinoise et tout ce qui l’entoure.

Ce blog se veut spécialisé dans la médecine chinoise, par conséquent, il n’y aura pas d’articles ou d’informations concernant d’autres thérapies comme les huiles essentielles, les fleurs de bach, l’aromathérapie, etc. Ne connaissant pas ces pratiques, il me parait normal de ne pas en parler.

J’espère qu’il vous sera utile et agréable à lire.

A bientôt !